fbpx

Beaucoup d’entre nous travaillent encore à distance. Malgré les mesures de prévention mises en place dans les bureaux afin de limiter la propagation du virus, de nombreuses entreprises préfèrent réduire les points de contact, et requièrent de leurs employés qu’ils continuent le télétravail. Avec des enfants en bas âge ne pouvant pas retourner en cours ou au service de garde, travailler de chez soi s’avère être une solution qui offre bien des avantages.

En effet, vu le contexte actuel, tu pourras probablement négocier avec ton employeur un aménagement d’horaires. En plus de gagner en flexibilité, tu économiseras le temps que tu ne passeras pas sur la route, lorsque tu faisais ton trajet quotidien maison-travail-maison. Du temps de qualité en plus pour ta famille, ton couple, ton foyer… et pour toi-même ! Travailler de chez soi offre un sentiment de sécurité et de confiance, car tu progresses dans un environnement familier, dans le confort de ton domicile.

Mais cette situation a également son lot de défis. À la maison, tes coworkers sont des petits êtres humains qui réclament toujours et encore plus d’attention — surtout s’ils sont en bas âge. Comment gérer ces interruptions sans sacrifier ta précieuse concentration ? Trouver comment les occuper tout en travaillant, voilà ton réel challenge.

Et pour couronner le tout, tu t’exposes quotidiennement (et ce, malgré toi 😬) à une multitude de distractions. Qui n’a jamais été tentée d’aller faire une courte sieste ou de finir de laver cette vaisselle qui ne fait que nous supplier depuis ce matin ? Bon, j’avoue, je plaide coupable !

Le télétravail a fait rêver de nombreux salariés lassés des tenues professionnelles conventionnelles et du manque de temps passé en famille, qui souhaitent économiser en temps et frais de transport. Mais force est de constater que la réalité est plus nuancée, et que les défis en matière de productivité s’accumulent et sont plus considérables que prévu.

Qu’est-ce qu’une session de travail active ?

C’est le nom qu’on a employé ici pour définir une période de travail hautement productive, délimitée dans le temps. Exempte de distractions (applications, médias sociaux, télévision, etc.) afin de parvenir à un niveau de concentration efficient pour une courte durée.

La technique Pomodoro, initiée par Francesco Cirillo à la fin des années 1980, permet de gérer efficacement son temps de travail. Elle consiste à diviser ton travail de la journée en sous-tâches que tu effectueras durant des périodes de 25 minutes, les fameux pomodori. Ces sessions express sont entrecoupées de pauses régulières favorisant l’agilité intellectuelle et possiblement la consolidation de la mémoire. Si tu envisages de tester cette méthode, je t’invite à consulter cette publication du Service de psychologie et d’orientation de l’Université de Sherbrooke, qui en explique le fonctionnement en détails. Elle requiert peu de matériel ; si tu ne disposes pas d’un minuteur de cuisine, une simple alarme sur ton cellulaire fera l’affaire !

Mettre en place une série de sessions de travail actives a de nombreux avantages :

  • Gain de temps
  • Gain de productivité
  • Augmentation de la satisfaction personnelle en fin de la journée
  • Le sentiment d’obtenir plus de contrôle sur son environnement de travail

L’objectif étant de parvenir à un haut rendement qualitatif : faire beaucoup et efficacement, en peu de temps !

Comment planifier sa session de travail ?

La planification et l’organisation sont des compétences qu’il faudra développer pour atteindre le niveau de productivité espéré. Pas de panique, il n’y a pas d’âge pour apprendre et assimiler de nouvelles habitudes !

 

# 1 Créer son emploi du temps

En planification, chaque minute compte. Inutile toutefois de s’infliger une pression supplémentaire, ta productivité n’en serait qu’affectée. Garde seulement en tête que pour atteindre tes objectifs, il faudra t’imposer des règles à suivre ; dont un horaire de travail.

 

Impose tes règles, mais n’oublie pas de les suivre !

 

Pense stratégiquement à la semaine type idéal pour toi. Celle qui te permettrait de travailler convenablement, d’allouer suffisamment de temps pour ta famille, et qui te laisserait tout de même quelques moments pour toi. Ton temps et ton énergie sont des ressources précieuses à optimiser ! Par la suite, ce modèle pourra être traduit en un emploi du temps réaliste et stimulant qui régira efficacement tes journées de travail.

#2 Organiser la journée à venir

Es-tu d’attaque pour cette nouvelle journée ?
Sais-tu ce qui t’attend, ce que tu as prévu d’accomplir ?

Accorde-toi quelques minutes la veille ou le matin même pour planifier ton programme. Pour t’aider : un papier, un crayon et voilà une belle liste to-do aussi simplement créée ! Si tu préfères utiliser un outil numérique, ou que tu souhaites économiser du papier et éviter les ratures intempestives, il existe de nombreuses applications mobiles gratuites.

À lire également : 3 outils en ligne pour planifier ses tâches

Pour rester motivée tout au long de la journée, je te suggère de diviser tes grands projets en sous-tâches, lesquelles devraient être réparties selon leur niveau de difficulté ou leur durée de réalisation. En coordonnant ta liste de choses à faire à ton emploi du temps, pense également à inclure des créneaux distincts de plusieurs minutes pour tes appels, réunions, et lecture de courriels, afin de ne pas couper une séance de travail.

La pause est-elle si nécessaire ?

Dans ton plan d’action, n’omets pas d’inclure des temps de pause — en plus de ton heure de repas. (Pause café bien méritée ☕️ !) Quelques idées d’activité apaisantes à privilégier pour aérer ton esprit : une petite marche dans le quartier, quelques étirements, un bain de soleil sur la terrasse, l’écoute de tes morceaux de musique préférés.

Il est important de parfois prendre du recul, de s’éloigner quelques minutes de son poste de travail. Reculer pour mieux avancer, dit-on. Les pauses que tu t’accordes sont essentielles au maintien d’un bon équilibre et favorisent la santé mentale.

Respectons nos limites. Sachons détecter nos besoins suffisamment tôt et osons en parler.

Comment établir un environnement de travail sain ?

On se pose moins la question lorsqu’il faut se rendre au bureau. L’environnement de travail est à considérer différemment lorsqu’on reste à domicile. Il est important d’aménager un espace délimité, dédié à ton activité. Ainsi, aucune confusion ne s’installe dans ton esprit ni celui des autres membres de la famille. Si tu es là, c’est que tu travailles.

Pour plus de confort lorsque tu es devant ton écran — ou si tes activités impliquent un travail manuel minutieux —, la pièce sélectionnée devrait être suffisamment lumineuse. On préfèrera la lumière naturelle. Mais à défaut, les plafonniers et lampes de travail seront tes meilleurs alliés. « Ensoleiller » son espace de travail grâce aux bienfaits de la luminothérapie est une astuce que tu souhaiteras probablement tester particulièrement en hiver.

Le choix des meubles sera influencé par la superficie de ton espace, ton style décoratif et tes besoins en termes de rangements. Penser à ordonner et préparer son bureau avant chaque nouvelle journée de travail est un moyen d’accueillir l’accomplissement et le succès de tes tâches.

Lorsque je m’apprête à débuter une session de travail active, j’envoie une musique d’ambiance, propice à la concentration. Je t’invite à découvrir notre playlist de musiques de fond en cliquant sur ce lien.

S’il te semble difficile de te focaliser sur une tâche, changer d’environnement de travail ou t’imposer une pause pourrait également t’aider à gagner en motivation et créativité. C’est au repos que surgissent les plus belles idées !

À ne pas faire durant une session de travail

Je t’ai fait une liste de mes plus beaux fails. Testés et non approuvés par mes soins !

  • Se laisser distraire par les tâches ménagères de la maison : ✅ lessive ✅ vaisselle ✅ repas ✅ ménage
  • Envoyer la télévision en bruit de fond durant une session de travail active (merci Netflix, mais non merci…)
  • Tenter de jongler entre différents projets simultanément. Je te conseille de planifier une autre session si tu souhaites te lancer sur un nouveau dossier.

 

« Je travaille à la maison, je ne suis pas à la maison… nuance ! »

Certaines mamans continuent de travailler en soirée lorsque les enfants sont couchés. D’autres utilisent ces quelques heures pour prendre du temps pour soi, se détendre, ou improviser un rendez-vous avec sa moitié. Choisis la solution qui fonctionne pour toi !

Tatamo Andrianjafimalaza

Éditrice-en-chef

Éditrice web spécialisée en marketing digital de jour, auteur en devenir le soir, Tatamo se passionne pour les belles histoires. Et c’est bien la raison d’être de Working Maman : vous aider à réaliser et écrire vos plus beaux récits de vie.

No Comments Yet

Leave a Reply

Your email address will not be published.